OLF : Lacanau, étang de Cousseau

Lundi 14 mars 2022, à 9 heures précises, départ en covoiturage pour Lacanau comme annoncé par nos deux capitaines de sortie mais sans Francis pris par ailleurs :
la journée repose sur les hautes épaules de Philippe.
Première surprise très agréable, sur le parking d’un camping situé à l’entrée du quartier Le Huga :
Jean-Claude a dévalisé une boulangerie ! Nous apprécions ses viennoiseries.
Deuxième surprise : une chienne vient souhaiter la bienvenue à notre groupe de 19 randonneurs.
10 heures : nous démarrons, cheveux au vent, par la piste cyclable Lacanau – Bordeaux, vent qui s’estompe dans la forêt.
Tiens, la chienne nous suit !

Tandis que nous arrivons au Moutchic, le soleil perce timidement.
Par précaution, Jean-Claude tient la chienne par le collier quand nous marchons prés de la route. Au rond-point, nous quittons la piste goudronnée pour une piste sablonneuse. 

Premier arrêt : nous sommes face à l’entrée, fermée, d’une chasse privée.
Heureusement, Gérard avait recopié sur son GPS le tracé manuel fait par Francis sur une carte IGN. Il suggère à Philippe de contourner par la gauche.
Tandis que des dames s’attardent, un automobiliste quitte la chasse en râlant et se montre même très désagréable…
Deuxième arrêt dans une montée : Philippe nous indique, à travers les arbres, l’étang de Cousseau et le lac d’Hourtin.
Annie nous redonne des forces avec son cake et Sylvie fait boire la chienne.
Nous pouvons repartir vers le sommet en cours de déboisement.  

A chaque arrêt, la chienne est sujet de discussion :
d’où vient-elle ? est-elle recherchée par ses propriétaires ?
En tous cas, elle a droit à sa petite caresse.
Elle mène la troupe mais s’arrête aux croisements pour connaitre la direction à prendre…
C’est bien par l’entrée de Lesperon que nous allons voir l’étang.

Nous arrivons vers 13 h au promontoire aménagé pour observer les marais et pique-niquer.
Boissons et pâtisseries variées sont partagées et appréciées de tous.

Pour se remettre en jambe, nous montons en haut de la tour de Lesperon avant de faire une photo du groupe.

Retour en reprenant le chemin inverse jusqu’aux travaux, puis, avec l’aide du GPS de Gérard, mais il aurait pu faire sans, Philippe nous ramène à Lacanau.
Les 15 km annoncés sont presque devenus 17 et on comprend que la chienne ait eu besoin de rafraîchir ses coussinets.
A l’arrivée, personne ne l’attend. Après un dernier échange de regards complices, Isabelle la raccompagne à l’accueil du camping.
Chienne inconnue … mais elle rentre dans l’entreprise voisine.  

Si prés de la mer, Philippe propose de faire un saut à la plage … en voiture.
Marée haute et surfeurs.

Merci à Francis et Philippe
pour cette agréable sortie appréciée par 19 bipèdes et 1 quadrupède :

 Merci Gérard pour le tracé :

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>