OLF : décembre 2021

  • Lundi 6 décembre : Blanquefort – Le Pian, 14 (+9) randonneurs, 11 km 4

Déjà un mois de travaux pour le lavoir.
Malgré la pluie, 23 randonneurs l’ont rejoint pour une randonnée dans Tanaïs avec Marcel en capitaine de sortie mais,
avant de partir,
Philippe  nous raconte sa découverte de l’Ermitage Lamourous, en compagnie de Marcel.
Sans être des pèlerins, l’accueil s’annonce réconfortant pour la pause méridienne de la prochaine sortie à la journée par l’entremise de Sœur Véronique.

Nous traversons les vignes de château Dillon pour rejoindre les terrains de foot et Tanaïs à la limite du Taillan. Nous profitons d’une accalmie pour faire un arrêt ravitaillement avec amandes de Michelle, madeleines de Marie-Ange et pâtes de fruits de Dominique.

Francis n’a pas toujours le sens de l’orientation mais … il se souvient du fossé où Philippe a trouvé un cèpe et, en regardant de plus prés, sous les feuilles, Philippe trouve de nouveau un cèpe ! Oui mais petit.
Le temps passe. Francis et Michèle appellent les volontaires à les suivre pour la randonnée courte. Ils sont 9 à rentrer, ravis de nous laisser sous la pluie. 

Le deuxième groupe rentre par les Airial.
Le cèpe a trouvé abri dans la sac de Christine que Philippe garde à l’œil !

  • Lundi 13 décembre : linéaire Macau -Blanquefort 
    (article spécifique)

  • Lundi 20 décembre : Le Pian, 15 (+9) randonneurs, 12 km 3
    Attiré par un froid polaire, un lutin du Père Noël est présent au rendez-vous de Caychac où le covoiturage est organisé pour rejoindre l’église du Pian.
    D’autres randonneurs nous y attendent. La dernière famille arrivée rajeunit la troupe.  
    Nous sommes 24 prêts à suivre Gérard.

Avant de démarrer sous un ciel gris, Gérard présente la GRANDE randonnée et Francis la pitchoun :
départ commun en traversant un bois pour rejoindre la belle Jalle de Ludon.

En plus de capitaine de sortie, le chasseur Gérard nous explique le mode de vie des sangliers au bord “d’une bauge réalisée par une laie”.
Fidèle à son habitude, Philippe cueille de nombreux champignons, avec l’aide matérielle de Martine cette semaine.

Première pause boisson et petit apport de calories avec des chocolats offerts par Dolorès. 

A un croisement de pistes, bien que prioritaires, nous laissons passer une troupe de randonneurs du Taillan avant de faire une deuxième pause : Chéris de Francis et biscuits de Noël réalisés par les petites mains de Laurence.
C’est également là que les chemins se séparent : 9 randonneurs rentrent et donc 15 partent pour Arsac. 

Le soleil daigne apparaître pendant une demi-heure.
Vérifications faites sur les GPS : nous avons rejoints le chemin des pèlerins de Saint Jacques. 
L’église et l’Ermitage se trouvent au bout d’une grande ligne droite, dans la brume, déjà. 



Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>