OLF : octobre 2021

  • Lundi 4 octobre 2021 : Le Pian – Tanaïs, 26 randonneurs, 12 km 3
    C’est sous un ciel gris que nous suivons Jean-Claude vers les Airials mais un premier arrêt s’impose au bout de 500 m pour se couvrir … La pluie nous accompagne jusqu’au deuxième arrêt 500 m plus loin. Il ferait presque chaud !

    Aux Airials, Anne-Marie a déjà trouvé ses premiers champignons ! Après avoir regarder où poser les pieds, tous les yeux cherchent les petites taches marrons. La cueillette peut commencer.

    Faute de cèpes, on mange des pibes ou des châtaignes
    ainsi que quelques grappes de raisin en bout des rangs de château Dillon, laissées par la machine à vendanger.
    Un vrai repas d’automne.

  • Lundi 11 octobre : Le Pian, 19 randonneurs, 11 km 5

Alors que nous marchons sous un grand ciel bleu, nous apprécions l’ombre d’un bois de grands chênes situé derrière le Leclerc, son chemin tortueux et ses obstacles … sans chute à signaler.

Nous débouchons sur une clairière bordée d’aubépines. Dominique dit que leurs fruits rouges sont comestibles. Nous, même Christine septique, les goûtons… Oui … bof …
Peau épaisse, pâteux, gros noyau.
Les arbouses plus loin sont plus appréciées.
Nous traversons ensuite un bois de pins avant de rejoindre la civilisation tandis que Cyril aperçoit 2 oies.

Après deux heures de marche, halte au bord du lac des Airials pour déguster les biscuits maison d’Annie et récupérer.
Gérard, notre capitaine de sortie, étudie la suite de la randonnée. 

Nous repartons avec mise en place de la « variante Chevallot »,  dixit Philippe :
4 randonneurs rentrent directement sur Caychac et auront ainsi parcouru environ 8 km en 2 heures.
Le reste de la troupe continue vers Tanaïs et trouve des champignons au niveau de Grand Clapeau.
Encore septique, Christine donne sa cueillette. 

  • Lundi 18 octobre : Tanaïs, 15 (+8) randonneurs, 10 km 7

Beau lundi qui nous permet d’apprécier les couleurs de l’été indien sauf pour Jean-Pierre et Anne-Marie qui font demi-tour au bout de 100 m pour un problème à ne souhaiter que technique.
Cyrille qui a accepté d’être le capitaine de sortie conduit la troupe vers Les Airials, troupe très féminine regrette presque Daniel.
Pourtant, il y a une belle brochette de randonneurs.


Un premier petit arrêt pour adapter la tenue à la température puis un arrêt pour récupérer et s’étirer avec les conseil de coach Martine.
Nous marchions depuis une heure aussi un groupe de 8 randonneurs mené par Francis rentre sur Caychac, sans trop se perdre.


Le deuxième groupe rejoint Tanaïs et commence la cueillette de champignons.
« On se les montre ? » propose Philippe.


Jean-Claude passe en tête et nous fait zigzaguer, tourner et virer dans des chemins inconnus. Il faut regarder à gauche et à droite pour espérer trouver des champignons, en bas pour éviter les racines et en haut pour les branches tout en appréciant les couleurs automnales.
Première surprise : nous débouchons au centre équestre.
Deuxième surprise : en 3 heures, nous n’avons parcouru que 10,7 km alors que le premier groupe a dépassé les 9 km.

 

  • Lundi 25 octobre : Arsac, 8 (+4) randonneurs, 12 km 2

Après une matinée très british, le crachin s’est arrêté mais nous ne sommes que 12 randonneurs pour cause de vacances scolaires.
Arrivés à Arsac en covoiturage, Francis et Gérard étudient les circuits avant que la troupe, rajeunie par la présence d’Eléonore, ne démarre de l’école élémentaire d’Aline, prénom d’une ancienne institutrice et élue.


Après avoir passé un lavoir, nous quittons la route pour des sous-bois avec parterres de cyclamens et bruyères en fleur, puis nous longeons des vignes. 
Au bout d’une heure le groupe se sépare en deux mais tout le monde passera par Cantenac et le château Brane-Cantenac, … 

Suivront un arrêt pour regarder un enclos avec chèvres, un cèpe trop vieux trouvé par notre capitaine et … château Brane-Cantenac.
Un peu plus loin, une odeur de moût se fait de plus en plus forte et pour cause : nous croisons des tracteurs qui vont vider leur remorque remplie de rafles et de peaux de raisin.  

En rejoignant le château Angludet, nous retrouvons une partie de la rando de Labarde-château Giscours.
Ses raisins, appellation Margaux, non vendangés car en bout de rang, sont délicieux. Par contre, les nèfles en bordure de chemins ne sont pas encore mûres.

A 17 h 25, les dernières voitures arrivent à Caychac.


Traces GPS fournies par Gérard V.

Les jeudis avec Guy :

Et oui, il y a aussi les jeudis …

  • Jeudi 7 octobre : 26 participants, 7 km 6   

Guy anime la rando.
Une belle mâtiné d’automne, rue goudronnée, chemin de terre et pour terminer les sentiers de Tanaïs.
Vous avez le sens de l’observation ou de l’imaginaire ?
Un cheval de bois dans un arbre !

  • Jeudi 14 octobre : 24 participants, 7 km 8  

Guy anime la rando.
Michel nous a rejoint pour la distribution des maillots de la Marche Rose, merci à lui.
La demande du groupe : des sentiers à champignons. Facile à dire..!
Un attroupement survient, rapprochons-nous, y aurait-il du champignon ? Mais oui un cèpe qui fait « jaser » …

  • Jeudi 21 octobre : 22 participants, 7 km 9 

Francis anime la rando.
Le temps ensoleillé sublime le paysage, les couleurs et les arômes automnaux… Sans se le dire, aurons-nous la surprise de quelques champignons ?
Le temps est bien sec… La balade nous a ravis, sans un cèpe, à la prochaine fois.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>