OLF : visite de Bordeaux, 1ère

Lundi 27 janvier, au sec dans le tram, nous suivons Gérard jusqu’aux Quinconces puis, sous la grisaille, le long du quai des Chartrons.
Arrêt face à l’hôtel Fenwick, le premier consulat américain situé à l’angle du cours Xavier Arnozan, qui a introduit la mode des volets extérieurs pour les prestigieuses demeures bordelaises.   

Nous remontons la rue Poyenne pour pénétrer dans le quartier des Chartrons où les longs chais linéaires, perpendiculaires au fleuve, ont été réhabilités dans une ZAC, détournée en Zone d’Activité Culinaire par un commerçant malin.
De nombreux randonneurs découvrent la place Avisseau sans accès direct aux quais, pour les voitures.
Dans le prolongement de la rue Faubourg des Arts, la Galerie des Chartrons, espace couvert entre deux anciens chais, est un lieu de rencontres pour les étudiants et nous permet de rejoindre les quais.

Les deux Bordelais du groupe, Daniel et Claire, se souviennent de leur enfance au Jardin Public. Ils ont navigué sur le Petit Mousse, goûté à l’ombre d’arbres remarquables et bu à la fontaine Wallace, offerte par M. Osiris. Jean-Louis vérifie la présentation faite par Gérard.

Place des Grands Hommes, nous recherchons le nom d’intellectuels ayant vécu au siècle des Lumières.
Facile, il suffit de faire le tour du marché pour lire le nom des rues qui partent de la place.
Cours du Chapeau Rouge, Gérard nous montre un garde-cocus, ferronnerie divisant le balcon d’un immeuble afin que chacun reste chez soi (réponse à la devinette d’un article précédent). 

Le premier arrêt après le repas est rue Sainte Catherine où Gérard redevient professeur de … latin et nous ramène à Burdigala. 
« Nous sommes au Forum à savoir au croisement du « cardo », la rue principale d’une ville romaine d’axe nord-sud,
et du « decumanus », l’axe est-ouest (rue St Rémi, rue Porte Dijeaux). »
Pas facile à mémoriser sur la digestion !
Quartier Saint Eloi, Gérard nous présente la Grosse Cloche et son horloge astronomique. Nous en restons bouche bée. 

Place Saint Pierre, sous les pavés, le port romain
et, gravés dans la pierre, les anciens noms de rues et places.

La visite de Bordeaux commentée par Gérard, et précédemment  décrite par Sylvie, se termine également place de la Bourse pour notre groupe.

Merci à Gérard, notre guide conférencier.
Les randonneurs d’Objectif La Forme ont apprécié ces deux sorties H  i  s  t  o  r  i  q  u  e  s.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>