OLF : T’as vu ma Sécu … à Lormont

Lundi 05 décembre 2016
Visite du Musée national de l’Assurance Maladie à Lormont.
A priori pas une visite qui figure en première page des destinations touristiques de la région. Dommage car ce fut une belle surprise, un moment agréable et culturellement enrichissant grâce aux commentaires avisés de la responsable des lieux, Mme Saujeon-Roque.

D’abord il y a le lieu : le superbe château « Les Lauriers »
On rappelle que Lormont aurait pour origine le Mont des Lauriers. Au début du XVIIIème siècle, propriété de la famille Gradis, riches armateurs juifs portugais émigrés.
Ils firent construire le château actuel en 1860 et y vécurent jusqu’en 1943.
En 1948, la Caisse Primaire de Sécurité Sociale de la Gironde acquit le domaine pour le transformer en maison de repos et de convalescence pour femmes.
Depuis 1971, le C.S.S.R. « Les Lauriers » (Centre de Soins de Suite et de Réadaptation) accueille les convalescents dans des locaux construits à proximité dans le parc.
En 1989, la CPAM, propriétaire des murs, s’associe avec la CNAM pour ouvrir ce lieu unique en France qu’est le Musée national de l’Assurance Maladie qui se propose de retracer depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours les différentes étapes des formes de solidarités privées ou publiques avec abondance de documents et de matériels . 

Avertissement : votre serviteur, même s’il a consciencieusement pris des notes, va bien se garder de récrire maladroitement et avec des erreurs des textes que vous retrouverez parfaitement exposés dans les pages du site du musée !

http://www.musee-assurance-maladie.fr/visite-virtuelle-du-musee

On se contentera donc d’une série de photos illustratives et d’une brève présentation des différentes salles. Pour les curieux, je tiens à disposition, sur une clef USB, un dossier comportant les photos des panneaux explicatifs des différentes salles.

La visite commence par le hall d’entrée riche en décors de boiseries qui évoquent l’activité commerciale des armateurs, entre autres le commerce du vin :
– Quatre magnifiques colonnes torsadées en bois sur lesquelles des angelots évoluent parmi des pampres de vigne et des grappes de raisin.
– Une grande cheminée décorative avec des figures animalières et représentations de mascarons.

– au pied de la rampe de l’escalier, une sculpture de buste de femme rappelant les proues des navires de l’époque,
et puis cet escalier monumental qui mène aux salles d’exposition.

Le musée par lui-même comprend 9 salles d’expositions :

Salle 1 : Aux origines de la protection sociale
Salle 2 : Les premières législations (1883 à 1932)
Salle 3 : La vie quotidienne aux débuts de la Sécurité sociale :
Arrêt sur images ! C’est la salle qui a ranimé bien des souvenirs ! Dégustez les mises en scènes.

Salle 4 : Les débuts de la Sécurité sociale
Salle 5 : L’évolution de la Sécurité sociale
Salle 6 : De la carte perforée à l’informatique.


Salle 7 : Exposition temporaire
Salle 8 : L’action sanitaire et sociale des organismes de sécurité sociale
Salle 9 : Centre de documentation.

En résumé : 1 h 30 de visite très agréable.
On nous avait dit : “Satisfait ou remboursé » (par la Sécu bien sûr).
Nous avons été satisfaits et c’était gratuit !!
Merci Mme Saujeon-Roque.

Rédaction Gérard, mise en page Joëlle. (grand merci à vous deux)

Une réflexion sur “OLF : T’as vu ma Sécu … à Lormont

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>