OLF : Andernos 2022

Lundi 7 novembre, beau temps pour aller à la plage et ça tombe bien, dans l’agenda de l’OLF, une sortie à la journée est programmée à Andernos.
Sous un ciel bleu, 26 randonneurs venus en covoiturage se retrouvent au port ostréicole.
Il y a même Damien qui vient tester son genou. Seule absente, pour le moment, l’eau du Bassin.

Départ à 9 h 30 avec Denis et Annie en capitaines de sortie.
Nous passons dans la forêt de pins pour rejoindre le ruisseau de Cirès, consigne donnée par Francis qui ne peut pas encore reprendre la marche.
Tous les chemins se ressemblent, à gauche, à droite, prés de la palombière … et la carte de Denis n’est pas assez précise. Tandis que la troupe attend, confiante, avec le sourire, Damien dégaine son GPS.  

Tout droit, au milieu des fougères aux couleurs automnales, nous atteignons les rives sablonneuses du Cirès, limite entre Andernos et Arès.
Au premier arrêt boisson-ravitaillement, Christiane a déjà adopté la tenue manches courtes.  

Pendant ce temps, depuis le pont, Jean-Claude observe le Cirès qui se jette dans la Conche de Saint Brice. Le pont en travaux ne tremble plus et nous permet de passer à Arès.

Après avoir contourné le bassin de baignade Saint Brice, nous empruntons le boulevard Javal où quelques voitures circulent. Ce doit être le changement d’équipe à l’hôpital !
A l’aide de son guide, Annie nous mène dans les rues d’Arès alors qu’une peinture attire l’œil de Marilyse.
Nous rejoignons la plage après être passés devant la tour, ancien moulin, et l’ovniport où Denis s’imagine dans le film “La soupe aux choux”. 

A partir de la jetée, nous suivons le chemin qui longe le Bassin et nous mène au port ostréicole d’Arès.
La marée est toujours basse tandis que La Femme Océane veille sur les pécheurs.   

Alain, Loïc, Inès, Christian, Lucien, Jean-Robert, … y travaillent les huitres.
Enfin pas tous puisque vous avez surement trouvé l’intrus : Lucien, le nouveau responsable de la section OLF.  

Le randonneur avisé a fait suivre son couteau à huitre.
Tandis qu’un distributeur automatique se refait une beauté, certains préfèrent faire la queue dans une cabane pour acheter leurs huitres.
Pas d’accident à signaler lors des ouvertures. 

Il est temps de passer à table mais ce n’est pas facile de trouver un lieu avec des places assises pour 26 et, sans odeur de poisson.
Prés des prés salés, nous sortons nos pique-niques des sacs. Il y a du vin blanc pour accompagner les huitres et de nombreux gâteaux maison à partager.  

Un petit au revoir à des voisins un peu bruyants avant de quitter le port ostréicole d’Arès avec nos sacs allégés.
Le retour se fait par la plage, en marchant sur le sable mouillé ou un tapis d’algue.
Nous sommes seuls ou presque.
Belle journée … sauf pour un cygne. 

Nous sommes de retour à Andernos par le pont de Saint Brice et suivons le chemin forestier qui nous mène à la pointe des Quinconces.
Un dernier arrêt sur la digue pour profiter longuement de la vue sur le Bassin qui se remplit.
Pas sûre qu’Huguette ait appréciée.

A 14 h 30, nous quittons le port après avoir parcouru 12 km.
La marée est haute. 

Merci Annie et Denis pour l’organisation de cette journée estivale.
Merci aux conducteurs de voiture.

Au cours de cet après-midi, à Caychac, des randonneurs blanquefortais faisaient 13 km et trouvaient des champignons ! 

 

Trace du matin : du port ostréicole d’Andernos à celui d’Arès

 

Une réflexion sur “OLF : Andernos 2022

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>