OLF : Le Taillan centre

Premier lundi de décembre, premier lundi hivernal :
les 23 randonneurs présents ont sorti gants et bonnets. Les chevaux restent sous leur couverture tandis que Philippe ne fait que passer avant de retourner sous la sienne.
Christian est notre capitaine de sortie pour Le Taillan.
Nous rejoignons Tanaïs en empruntant trottoirs, routes et pistes cimentées pour éviter les sols détrempés. Qui dit trottoirs dit dénivelés mais Guy a la tête ailleurs et … nous fait une petite chute !
Après le centre équestre, nous retrouvons la route passagère et ses bas-côtés pas très stabilisés : les marcheurs sont à droite, à gauche, traversent… C’est un peu la panique ! Soucieux de la sécurité, Christian fait un petit rappel avant un arrêt- regroupement au premier rond-point du Taillan. 

 

Un routier sympa s’arrête et nous laisse traverser l’avenue de Soulac pour rejoindre l’avenue du Stade et le bois de Hontane où Jean-François, prévenant, aide un jardinier amateur à charger des feuilles.


Christian nous guide dans un dédale de petites rues taillanaises. A la sortie du parc du Presbytère, pas le temps de laver notre linge au lavoir car le feu est vert. Nous coupons de nouveau l’avenue de Soulac pour rejoindre le parc du Vivier. L’accès proche de l’école primaire est fermé. Qu’à cela ne tienne, en passant sous un bâtiment nous rejoignons une deuxième entrée également fermée ! Il nous faudra revenir car il y a des travaux dans le parc.


Nous quittons la ville en longeant le long mur en pierre du château du Taillan, ça monte. Normal, nous sommes avenue de la Croix et en haut, nous trouvons les vignes du château. Tiens, une palombière. Certaines hésitent à aller voir le point de vue mais on n’a pas le temps.
« On suit Suy » dit Gérard alors que la troupe passe en Belgique, du moins sur son chemin.
Nous arrivons sur Blanquefort mais Christian nous fait prendre à droite, traverser un champ. Il parait que c’est celui des orchidées sauvages ! Avec ces changements de direction, nous sommes plusieurs à en avoir perdu le nord mais nous reconnaissons l’avenue de l’Europe ! Rechangement de direction pour le parcours plus habituel vers la Salle de Breillan et château Dillon. En traversant le lotissement Cambon, quelques randonneurs quittent la troupe.


Arrivée à 16h 45 à l’église de Caychac.
Le GPS de Gérard indique 4,1 km/h de moyenne avec les arrêts et 4,5 km/h sans arrêt ! Ca a marché !

lundi 02/12/2019 :
23 randonneurs
12,7 km

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>