OLF : séjour 2019 à Montrem

Dimanche 23 juin 2019 :
Nous sommes 16 marcheurs pour un séjour dans le superbe village de vacances de la ville de Saint-Denis, entouré d’un vaste domaine de 99 ha idéalement placé sur une colline dominant les paysages vallonnés des environs de Montrem, à 15 km au sud-ouest de Périgueux.

A notre arrivée, Jo nous accueille chaleureusement et nous séduit par sa gentillesse, son entrain et son professionnalisme.
Installation dans les chambres spacieuses, puis premier pique-nique sous les arbres.
Après midi :
certains préfèrent rester explorer la forêt autour du domaine qui offre deux circuits pédagogiques balisés agréables.
Le reste de la troupe se retrouve à l’église de Montenceix pour découvrir le sentier des Truffières (6,5 km).
Montrem et Montenceix sont deux communes fusionnées ou fusionnelles ! La mairie de Montrem se trouve à Montenceix dont le nom, à la prononciation incertaine, en fait divaguer plus d’un !
Marie-Ange, Jacky et Denis ont consciencieusement étudiés les parcours. Ils ont préparé des cartes nous permettant de suivre le tracé balisé avec application mais sans soucis …
De retour au centre, nous avons le plaisir d’inaugurer l’ouverture saisonnière de la piscine. Une belle organisation se met en place pour la préparation de l’apéro dans le total respect des consignes d’hydratation des personnes âgées.
Question mutualisation des ressources liquides, l’OLF a été très performante.
Soirée discussions pour les uns, match de foot féminin France-Brésil pour les autres.

Lundi 24 juin :
La période de canicule s’annonce. Nous partons tôt pour Mensignac à la découverte du sentier des Vergers (13,4 km) : circuit bien balisé où alternent sections à couvert dans des forêts et à découvert avec vue sur les étendues cultivées ou le long de vergers. Nous ne pouvons pas résister à la cueillette de cerises sauvages. Un arboriculteur nous renseigne.

Pique- nique au milieu du chemin dans la forêt.

Tout au long du parcours nous prenons soin de nous hydrater. Nous surveillons particulièrement Daniel qui nous a été confié avec des recommandations expresses de son attentive épouse.
Une petite « mousse » au café du coin avant de revenir au village pour la douche et se préparer pour la visite du Moulin de Landry à Chanterac.
Propriétaire passionné et passionnant sur l’histoire des moulins et l’élaboration des huiles de noix et de noisettes auxquelles s’ajoute la fabrication de gaufres. Mais, la passion a transformé notre homme en moulin … à paroles qui ne comprenait pas que les marcheurs OLF étaient fatigués et devaient respecter    l’heure de l’apéro !

Mardi 25 juin :
La Sagesse et un RIC (Référendum d’Initiative des Colons) nous font renoncer au parcours initialement prévu.
Nous en profitons donc pour explorer tous ensemble les deux sentiers agréablement ombragés dans la forêt autour du village. Cabanes observatoires, cabane sur pilotis au milieu d’un lac et des meules de foin enroulées sur une desquelles seul Denis se permet de jouer les acrobates.

Le déjeuner est pris en commun. L’après midi reste libre pour sieste à la quasi unanimité, lecture ou piscine avant de se rendre à la visite de la Chanteracoise, une des dernières biscuiteries artisanales de France.
Boutique bien pourvue de tous les produits attirant les touristes de passage et …
ça fonctionne !
Pour la soirée de clôture, deux triplettes de « colons  » offrent le spectacle :
une partie de pétanque théâtralisée ! C’est quoi ?
Une partie pour laquelle l’intérêt n’est pas tant dans l’adresse des joueurs que dans le florilège des commentaires.
Les équipes :
à ma gauche (heu ??) les autoproclamés favoris : Marc, Jean-Jacques et Jacky, que du lourd boulistiquement parlant !
à ma droite, les challengers : Marie-Ange, Daniel et Gérard, de l’éclectique avisé !
Le public attentif est au rendez-vous. Le score aurait mérité une belle mais la nuit tombait et nous avons évité de faire … la belle de nuit !

Mercredi 26 juin :
La canicule est toujours là. On plie bagages. On salue chaleureusement Jo pour son accueil et on se présente chez un apiculteur recommandé par Jo.
Accueil laconique par une jeune femme visiblement déprimée mais le miel est bon. On fait nos achats dans une ambiance feutrée.
Pendant ce temps, Jean-Jacques, lui, se joue la séance de « l’homme qui murmurait à l’oreille des oies » avec un gentil volatile qui lui est tout-ouïe !

Tout le monde se retrouve à Périgueux pour une visite de la Cathédrale Saint-Front et de la vieille ville toute décorée de guirlandes suspendues au-dessus des rues pour célébrer la 100ème Félibrée, rassemblement traditionnel et populaire de la tradition occitane en Périgord.

Repas en commun bien au chaud sous les parasols d’une terrasse et retour à la maison.

Séjour des plus agréables pendant lequel l’entrain et la bonne humeur de chacun ont fait le bonheur de tous sous les houlettes fermes, avisées et incontestées de Marie-Ange et Martine.
Merci à elles et … à nous tous.

Gérard C.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>