OLF : Roque de Thau

9 heures : départ de Caychac … en covoiturage.
10 heures : départ du château Mercier à Saint Trojan.
Gérard et Josette nous y attendaient avec le soleil.
Le circuit reconnu par Francis, Marcel, Marie-Hélène et Annie nous fait passer au milieu des vignes sur les coteaux avec, au loin, la Gironde que nous apercevons après une première pause.

Nous descendons au niveau de l’eau.
Nous longeons une première digue puis nous montons sur celle qui protège les vignes de la Gironde.
Nous découvrons un nouveau paysage : l’estuaire, les îles, les carrelets, le bois flotté.
La température monte. La marée descend.

12 heures :  Roque de Thau.
Nous arrivons au port. Deux tables nous attendent. Quelle organisation !
Après le pique-nique, un temps de récupération puis Marcel nous présente la suite du circuit.

La marée est basse.
Nous repartons par l’allée du chenal pour rejoindre la corniche de la Gironde mais Francis nous fait rapidement emprunter un chemin qui monte vers un point de vue,
puis descente sur le lieu-dit Marmisson pour accéder aux escaliers des troglodytes.
La température monte encore.
Arrivés en haut de la falaise, nous apprécions la fraîcheur du petit bois qui s’ouvre sur un nouveau point de vue. Fin provisoire des montagnes russes.

De retour sur les coteaux, nous retrouvons les vignes et hameaux de Gauriac.
Chemin de la Guichette, arrêt devant un puits dont la margelle porte l’inscription 1875.
« Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre deux aguicheuses chemin de la Guichette »
dit un Gérard.
Nos réserves d’eau descendent. Sylvie vérifie le niveau du puits avec un caillou. Puits à sec.

A l’ombre d’un bois, certains font des étirements tandis que l’estomac de Josette va et vient. Malgré ses efforts pour continuer, Gérard et Marcel arrêtent la randonnée et restent avec elle.
A découvert, nous arrivons à Saint Ciers de Canesse. Gérard demande de l’eau à une Canessoise et monte les marches pour remplir sa bouteille.


Fraîcheur, toute relative, et ombre retrouvées dans les bois pour une dernière montée.
16 heures : arrivée au château Mercier.
Récupération et étirements pendant que Gérard et Francis partent en voiture chercher Josette & co qui ont rejoint Saint Ciers.
Tout le monde se retrouve pour la visite des chais avec découverte de l’élevage de vin en amphore, suivie d’une dégustation.
18 heures : arrivée à Caychac

Merci aux organisateurs pour cette boucle avec soleil le matin et ombre l’après-midi.
Photos de Guy et Joëlle.

13 randonneurs.
18,5 km entre coteaux et estuaire, vignes et bois.
15/05/2017

 

Une réflexion sur “OLF : Roque de Thau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>