OLF : île d’Yeu – mardi

Impératif de la matinée : être à 11 h au Vieux Château où une visite guidée est réservée.
Direction Port de La Meule afin de reprendre notre tour de l’île.
Hésitant entre druide et Grand Schtroumpf, Daniel  nous fait faire une halte à la pierre de la Roche aux Fras, pierre fendue par la foudre et posée sur un socle rocheux, ayant 93 cupules sur la face supérieure. Cette pierre est entourée de légendes mêlant démons et bossus.
Allez donc savoir si la dernière ne se rapporterait pas à des boutons sur une fesse ?


Nous retrouvons la Sente de La Meule, traversons un espace où les mouettes nichent.
Presqu’à l’heure au château, la guide recommence sa visite.
Ce château aurait peut-être inspiré Hergé pour l’album de Tintin “L’île noire”.
Nous sommes attentifs, la mouette et ses petits aussi.


Nous passons à la Pointe du Châtelet, longeons l’aérodrome et arrivons à la Pointe du But, extrémité ouest de l’île, où une petite bâtisse abritait, à l’époque, une corne de brume.


Au niveau de Caillou Blanc, nous quittons la côte direction Port-Joinville.
Marcel nous guide dans les chemins.
Maryvonne trouve les papiers d’un certain Yannick et Philippe refait l’Histoire …
A Port-Joinville, la fatigue arrive. Un groupe va voir le Fort de Pierre levée, puis tous passent par la case gendarmerie : Marcel dépose les papiers et Philippe continue l’Histoire.


Retour au centre par deux chemins différents.
On y prend des habitudes, on s’y sent comme à la maison.

21 km … et il y en a qui tiennent jusqu’au coucher du soleil !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>