Close

10 septembre 2017

OLF : Ayen le 11 juin

Sur une idée originale de Claude, Marie-Pierre, Martine et Monique,
en ce dimanche du premier tour des élections législatives, le devoir accompli, nous partîmes 12 en covoiturage de la mairie de Blanquefort; par un prompt renfort, nous nous vîmes 18 en  arrivant à Ayen. Nous n’avons pas quitté la  région Nouvelle Aquitaine. Nous sommes en CORRÈZE.
A l’accueil du village de vacances Les Chaumonts, au sommet d’une colline dominant Ayen, Claude récupère les clés des gîtes : 1 ou 2 personnes par gîte avec terrasse, le luxe !
Chacun s’installe puis rendez-vous pour pique-niquer à notre agora : un coin de pelouse ombragée au centre de nos bungalows.

A 14 heures, midi au soleil qui est bien présent, nous entamons la mise en jambes programmée autour d’Ayen. L’inconscience de la jeunesse !
Josette, qui a beaucoup voyagé, adopte la tenue de circonstance.
Jean-Louis nous conduit à la table d’orientation du puy d’Ayen, point culminant à 377 m (mais, ça monte !) d’où nous profitons d’un panorama à 360 ° avant de faire une première pause à l’ombre.

Nous entamons la descente vers le bourg, ses remparts et ses ruelles anciennes.
Nouvel arrêt sous les arbres entre la mairie et l’église puis à un lavoir sur la route d’Ayen-Bas : l’eau rafraîchissante était bien potable.

Pas toujours facile de trouver le bon chemin. Pas le moindre souffle de vent. En marchant à l’ombre des murs, nous arrivons au hameau d’Ayen-Bas, le bourg primitif. Arrêt chez Mickael, le cousin de Marie-Ange,  et sur la place ombragée d’où  nous admirons la château de la Chabroulie.

Ayen-Bas donc bas … Il nous faut remonter. Le chemin est bordé de cerisiers couverts de cerises (des prunes, cela aurait fait bizarre). Mumm, délicieuses.  Dommage pour Marie-Ange, ce n’est pas la saison des Catherinettes.
Derrière nous, au milieu des coteaux de l’Yssandonnais, le village de Saint Robert nous tend les bras. Nous rentrons mais ce n’est que partie remise.
Un petit moment de récupération à l’agora où Claude et Martine nous attendaient.
Allez hop, à la piscine avant la soirée.

8,5 km

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer